Explorations souterraines à l'est du Mékong.       Cette année, je retourne au Laos, toujours dans la province de Khammouane,  pour participer à ma quatrième expédition spéléologique. Notre groupe, est constitué de  14 spéléologues français en majorité du sud de la France. Sabai dee
Deux zones d'exploration pour cette quatriéme expédition.  Pour la première semaine nous logeons dans le temple du petit village de Ban Phone Dou.  La deuxième partie du séjour aura comme camp de base le lodge de Ban Phon Gneng, comme l'année précédente, non loin de la célèbre Nam Hin Boun souterraine,  grotte de plus de 8 km, traversée de part en part par une belle rivière dont les laotiens utilisent son cours navigable pour initier dans ce secteur du Laos les racines d'un éco tourisme. Le voyage en avion de Montpellier à Bangkok via Paris, en  bus jusqu'à Nakhon Phanon et en bateau pour traverser le Mékong pour enfin arriver à Thakhek , nous projette ainsi en deux jours au coeur du Laos, le pays au million d'éléphants.   Pour cette première partie de notre expédition, nous logeons dans le temple du village de Ban Phone Dou, situé à une trentaine de kilomètres de Thakhek.    En 1998 un vaste complexe souterrain avait été découvert et en partie exploré. L'objectif de cette année était de poursuivre le relevé de la topographie des galeries précédemment découvertes et bien sûr de poursuivre les explorations.      Le système Tham Koun Don / Houay sai  déjà long de 14 km va nous offrir de belles découvertes comme une nouvelle et immense salle, une grandiose rivière souterraine, le grand canal, une sixième entrée dans une doline inaccessible par l'extérieur le tout pour un peu plus de 7 km de nouveaux conduits.  Notez les personages dans la lueur des flashes      Une journée complète a été consacrée à la photographie de quelques points particuliers.      La  prise de vue de ces vastes volumes a mobilisé beaucoup de monde afin de pouvoir en éclairer l'ensemble.  Merci à eux pour leur patience et disponibilité.   Le centre de la grande salle Khamsone est parcouru par une belle et vaste rivière de gours, rivière sèche à cette époque de l'année mais dont le niveau grimpe à plusieurs dizaines de mètres de haut lors des pluies de la mousson. Toujours dans la salle Khamsone, le bas de la rivière de gours avant qu'elle ne se perde dans les blocs.  On peu voir, en rouge foncé le niveau de l'eau atteint lors des crues ! L'eau est bien présente dans ce réseau mais son cheminement, bien que mieux connu actuellement, ne nous a pas permis d'en tracer le parcours exact.             Pour la dernière soirée, les habitants du village organisent la cérémonie du Baci. Toute la communauté, autour du chef du village y participe.   Aprés les échanges où nous présentons rapidement notre activité et ceux du chef du village qui nous remercie d'avoir passé ces quelques journées avec eux,   C'est la remise, par chaque habitant,  d'un petit bracelet en coton en signe d'amitié et en nous souhaitant de faire bon voyage et voeux de bonne santé.  La soirée se poursuivra tard dans la nuit, en partageant de bons moments de chants, danses et LaoLao (alcool de riz) .       Nous quittons à regrets le village de par son accueil et des aventures vécues tout en laissant dans les vastes galeries découvertes plein de points d'interrogations ....  pour nous rendre à Ban Phonegneng sur les rives de la Nam Hin Boun  via Thakhek  où nous pouvons ainsi refaire le plein de nourriture.  
Haut de page Haut de page Page Suivante Page Suivante
LAOS 2011
Page 1/2
Expédition spéléologique
Bangkok
Coucher de soleil sur le Mékong
Village de Ban Na
Le temple
Galerie d'entrée de Tham Houay Sai
La Salle Khamsonne
Au centre de la salle Khamsone, une rivière de gours
diaporama