Les voyages Le Pérou, une destination fabuleuse !
Page 1
Cusco
Place d'arme de Cusco
Après notre escapade à Huaraz où nous avons parcouru la
Cordillère Blanche nous voici à Cusco.
Cusco, capitale des Incas fondée par Manco Capac et Mama
Ocllo ( Xi° ou XII° siècle) après leur naissance dans le lac Titicaca,
se trouve au milieu de la Cordillère des Andes à 3.400 m
d’altitude.
Après avoir détruit une bonne partie de la ville en 1534, les
Espagnols y érigèrent une cathédrale au XVIe siècle.
Avec ses 300.000 habitants c’est une ville touristique au coeur
d’une multitude de sites incas dont ceux de la “Vallée Sacrée”.
Dans la "vieille ville" beaucoup de maisons
et de monuments récents sont bâtis sur
d’anciens murs Incas.
La fameuse pierre aux douze angles est
un témoin de l’extrême maîtrise atteinte
par les constructeurs Incas. Au-delà des
12 angles, c'est la façon dont elle s'intègre
avec les pierres qui l'entourent. Cette
pierre fait partie du mur de la rue Hatun
Rumiyoc (mot quechua qui signifie« Big
Stone "), dans le centre de Cusco.
Pisac - Le complexe archéologique de
Pisac est certainement un des plus
beaux sites de la Vallée Sacrée. Les
historiens et archéologues pensent que
c’était une résidence royale,
appartenant à l’Inca Pachacutec, plutôt
qu’une forteresse. On peut y voir des
maisons, des portes, des fenêtres et des
temples de pierre, dont l’Intihuatana, le
temple du soleil.
Les ruines de Písac se trouvent sur une
colline à l'entrée de la vallée. Les ruines
sont réparties le long de la crête en 4
groupes : Pisaqa, Intihuatana,
Q'Allaqasa, et Kinchiracay.
Sacsayhuaman. forteresse Inca située à deux kilomètres de
la ville de Cusco. La forteresse se trouve à 3 .700 m d'altitude
et à l'origine construite dans un but défensif. Elle a la forme
d'une tête de puma, animal sacré dans la tradition inca.
Elle est composée de trois remparts parallèles longs de 600 m,
disposés en zigzag, lesquels sont constitués de blocs
monolithiques, (le plus grand mesure 9 m de haut, 5 m de large
et 4 m d'épaisseur, pour un poids d'environ 350 tonnes)
parfaitement assemblés et encastrés les uns dans les autres.
La technique utilisée pour transporter et assembler de telles
masses reste un mystère. Il faut savoir que ces civilisations ne
connaissaient pas la roue !
Sacsayhuaman
La   position   des   terrasses   crée   toute
une      série      de      microclimats      :      la
température      est      plus      élevée      au
centre      mais      diminue      ensuite      en
fonction    de    la    distance    de    chaque
terrasse.   Cela   permet   de   simuler   une
vingtaine   de   microclimats   différents.
On   pense   que   Moray   a   notamment
servi      à      prévoir      les      rendements
agricoles,     non     seulement     dans     la
Vallée       sacrée       mais       aussi       dans
d'autres    partie    de    l'Empire    inca.    Il
semble    aussi    qu'à    Moray    les    Incas
tentaient              d'acclimater              aux
conditions        locales        des        plantes
exotiques.
Les Salines de Maras à 3 300 mètres d'altitude,
sur un versant escarpé.
À cet endroit, le plateau commence à plonger
vers la Vallée Sacrée. A plus de 3 200 m, une
source jaillit donnant naissance à un ruisseau
saturé de chlorure de sodium. 3 600 bassins,
appartenant à 800 familles, sont organisés en
coopérative. La production annuelle totale
oscille entre 160 et 200 tonnes de sel.
Ces salines datent de l’époque pré-inca et ont
été développées au fil du temps.
Moray Salines de Maras
Pisac
Moray
Salines de Maras
Voyages
Moray - Ancien centre de recherche agricole Inca.